300lasalle Vignette 1024x768

Commémoration du tricentenaire de la mort de Jean-Baptiste de La Salle

2019 : Une année jubilaire pour les Frères des Écoles Chrétienne

A l’occasion du tricentenaire de la mort de saint Jean-Baptiste de La Salle, fondateur des Frères des Écoles chrétiennes, le pape François a accor­dé l’année jubilaire lasallienne, du 17 novembre 2018 au 31 décembre 2019.

Saint Jean-Baptiste de La Salle (16 51-1719), originaire de Reims (France), a été canonisé en 1900, par le pape Léon XIII. Il a consacré sa vie à éduquer les enfants pauvres ; c’est pourquoi le pape Pie XII l’a proclamé saint patron de tous les éducateurs catholiques en 1950.

« Un cœur, un engagement, une vie ! »

« Un cœur, un engagement, une vie ! »

Enseigner, un projet de vie

En 2019, la Famille Lasallienne célèbre donc le 300e anniversaire de la mort de son Fondateur, Saint Jean-Baptiste de La Salle, Saint Patron des Enseignants. Dans le monde entier, des manifestations et des célébrations sont prévues pour honorer notre patrimoine commun de l’éducation humaine et chrétienne des jeunes et des pauvres et pour promouvoir la vocation au ministère de l’éducation. Au 31 décembre  2017, la Congrégation comptait 3695 frères dans le monde, 89 062 enseignants laïcs, éducateurs et collaborateurs,  1 083  centres éducatifs  –  dont 70 universités – dans 83 pays et aujourd’hui plus d’un million d’étudiants, enfants, jeunes et adultes.

L’esprit lasallien a donc traversé les siècles et les continents et même les religions puisque, dans certaines parties du monde, des communautés éducatives à majorité musulmane se recomman­dent de l’esprit de M. de La Salle et continuent à conjuguer éducation humaine et éducation religieuse.

Dans des régions où la foi religieuse est vivante, des jeunes restent ouverts à un appel à vivre leur vie dans une mission de service éducatif prioritairement attentif aux défavorisés, aux ex­clus. Des Frères restent encore pionniers dans des œuvres éducatives. Dans des régions mar­quées par la sécularisation, le défi que Frères et Laïcs veulent relever en ce début de 21e siècle est double : d’une part, garder foi dans un ap­pel toujours possible à la vocation de Frère et, d’autre part, reconnaître comme  héritières de la tradition lasallienne des associations de laïcs chrétiens qui font de leur « métier » d’ensei­gnant un « projet de vie et qui, tenant compte des exigences d’une vie familiale, construisent un nouvel « ensemble et par association », principe cher aux lasalliens.

#300LaSalle

Communiqué de Presse – Novembre 2018 – Lionel Fau­ toux – Délégué du pôle Communication
Réseau La Salle France l.f authoux@lasallefrance.fr

0 réponses

Répondre

Envie de rejoindre la conversation ?
N'hésitez pas à écrire un commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *